mercredi 28 novembre 2012

{Les papiers de Pandore>>>2 pages}


Hier j'ai regardé un documentaire très intéressant sur l'autisme.
Avant de le regarder je m'étais dit que ça allait être très certainement très émouvant de voir des familles parler de leur vie au quotidien avec un autiste.
Alors oui j'ai été très émue mais bien plus que ça encore, j'ai été très révoltée de voir qu'en France rien n'avait évolué, que l'autisme était toujours très méconnu, très mal diagnostiqué, trop tardivement diagnostiqué et toujours aussi très peu pris en charge!
C'est donc surtout de la colère que j'ai ressenti...
Honte d'entendre dire par des professionnels que tout ça est lié aux émotions de la mère:  "la mère réfrigérateur" "la mère pathogène ou "la mère dépressive", les dignes successeur de Kanner...
Honte d'entendre dire que l'autisme est une maladie mentale et qu'on peut la soigner à grands coups de neuroleptiques et que le patient "l'autiste" finit bien souvent enfermé en hôpital psychiatrique!!!
Je n'ai jamais donné aucun neuroleptique à Quentin malgré que des professionnels m'ait déjà soufflée l'idée.
J'ai toujours refusée la place en hôpital de jour qu'on offrait à Quentin car pour moi et dans la majorité des cas hôpital de jour= soins 
or l'autisme ne se soigne pas il s'éduque!
Quand les psy "psy" auront compris ça en France, on pourra faire évoluer un peu les choses...
Enfin voilà c'est mon coup de gueule du jour!

Heureusement il y a le scrap pour évacuer tout ça;)
Ma "Scrapthérapie" j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux♥
Voici deux pages avec les Papiers de Pandore de Julie:

>>>Sweet little boy<<<
Collection Little Winter Circus




>>>Il y a de la magie dans l'air<<<
Collection Little Winter Circus


Une page chargée en émotion. Pendant deux années consécutives, Quentin et d'autres enfants de l'IME ont pu faire l'Ecole du Cirque pendant toute une semaine avec à la clé un spectacle.
La première année c'était en 2OO9 (cf photo), Quentin avait 5 ans et 1/2 il venait d'entrer à l'IME et lors de ce spectacle j'ai pris conscience de beaucoup de choses, que mon zouzou était capable de bien des prouesses, tout simplement "être capable" rien que ça....c'est l'essentiel pour nous.
Cette semaine au cirque l'a "révélé", il y a pris beaucoup de plaisir.
Et puis Vincent notre aîné ce jour là nous a dit " je suis fier de mon petit frère".
Et ça.... ce fut pour nous le deuxième cadeau de la soirée♥
Bon allez j'ai été bien bavarde aujourd'hui.... mais ça fait du bien quelquefois;)
Merci à toutes pour chaque petit mot doux que vous me laissez et qui m'aide à aller encore plus de l'avant♥
♥♥♥
post signature

21 commentaires:

  1. tu viens de me mettre la larme à l'oeil!

    tes pages sont superbes, pleines de vie et d'espoir.

    Je suis aussi indignée que toi concernant la prise en charge de l'autisme, je ne suis, pourtant, pas directement touchée, mais en tant que professionnelle de santé je trouve que l'on marche sur la tete pour pas mal de choses.

    Espérons que les mentalités changent, et arretons donc d'assister des personnes qui abusent...au profit de celles qui souffrent réellement...

    je t'embrasse bien fort ma Marinette, ton petit Quentin également et vous souhaite la plus belle vie qu'il soit possible d'avoir. A vous 4. Vous etes forts!!!

    RépondreSupprimer
  2. C'est superbe ma belle j'adore, t'es trop forte !!!!
    Je reconnais la photo de Quentin, toujours aussi attendrissante et parfaite pour le thème !!!
    bisou

    RépondreSupprimer
  3. Je suis ton blog depuis quelques temps et j'adore chaque page que tu postes, un régal pour nos yeux !
    Je suis d'accord avec toi, nous avons des dizaines d'années de retard dans bien de prise en charge de différents problèmes qui touchent les enfants... Pourtant il suffirait d'ouvrir un peu plus nos yeux et nos oreilles...

    RépondreSupprimer
  4. Tes pages sont sublimes et ton message d'aujourd'hui est vraiment très émouvant.
    Tu sembles avoir une douceur et une force que peu de gens possèdent.
    Je suis indignée, comme toi, et je te souhaite le meilleur pour l'avenir.
    :-*

    RépondreSupprimer
  5. ça ne doit pas être simple tous les jours de devoir faire face à tant de retard et de méconnaissance concernant l'autisme....
    Tes pages respirent l'amour que tu portes à tes deux garçons et ton blog ne peut pas porter mieux son nom!
    bisous

    RépondreSupprimer
  6. Beautiful layouts, like the papers too!

    RépondreSupprimer
  7. they both are gorgeous, Marinette! love your style♥

    RépondreSupprimer
  8. Très belle page ! Et je suis aussi révoltée que toi ! Je croyais que le monde entier avait écrêter de lier autisme et mère ! Cela me chagrine et me fait bouillonner de lire que ce n'est pas vraiment le cas partout. La HONTE !

    Bises

    RépondreSupprimer
  9. superbes pages pleine de tendresse
    Je suis d'accord aussi avec le discours , la France a pas mal de retard avec l'autisme mais aussi avec d'autres maladies et handicaps , c'est vraiment dommage .
    bon courage
    Sandy

    RépondreSupprimer
  10. Aujourd'hui je découvre une partie privé et j'en suis bouleversée. Je ne dirais pas que je comprends se que tu ressens en voyant ce genre d'émission parce qu'il me semble qu'il faut le vivre pour vraiment le comprendre mais j'imagine combien cela ne doit pas être facile. Il y a tellement de choses qui seraient à changé en France.

    Pour en venir à tes page, elles sont toutes les deux très sympa. De belles mises en page et de jolies photos.

    Bise Isa

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour

    Comme d'habitude, vos réalisations sont superbes, je regarde mais ne commente jamais, votre indignation (parfaitement légitime & justifiée) me pousse à laisser un commentaire !
    Ce que j'ai 'compris' de l'autisme, c'est la difficulté qu'ont les enfants à entrer en contact avec le monde qui les entoure, je peux donc comprendre l'émotion & le bonheur que cela génèrent que de les voir 's'ouvrir' au monde !!!
    Il est évident que une 'thérapie' telle que l'école du cirque est sûrement plus efficiente & pleine de joie, de promesses que ne pourra être toute autre thérapie consistant à une sorte d'abandon !!!
    Je veux bien croire qu'à cause d'une forme d'obscurantisme, l'apprentissage nécessité devienne un parcours compliqué & source de colère !
    Mais à force de volonté & d'amour vous avancez & vous réussirez sans nul doute à accomplir des prodiges !!!
    Alors bon courage sur ce chemin semé d'embûches, votre petit Quentin est votre lumière & ça, ça n'a pas de prix !!!

    RépondreSupprimer
  12. Tu as raison de pousser ton coup de g...
    Tes deux pages sont superbes et j'ai été très touchée par le journaling de la seconde...
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  13. De magnifiques pages, chargées d'émotion, et puis mon petit coeur qui se tord à la lecture de ce billet... mais tes créations, ton blog, tes écrits sont tellement clairs et lumineux, qu'on y sent bien toute ton énergie et ton optimisme. Bref, de belles créations, un blog épatant, à ton image...bravo, et bisous♥

    RépondreSupprimer
  14. Tu nous transmets beaucoup d'émotions par tes pages, tes textes et ton histoire. Je ne connais pas l'autisme de près mais tu nous touches et nous alertes par ton témoignage, le talent et la sensibilité qui jaillissent de tes créations. C'est aussi pour ça que nous sommes si nombreuses à te suivre... La thérapie par le scrap, quelle scrappeuse n'y a pas eu recours un jour pour continuer à avancer ?
    Bon courage pour ton beau combat d'amour et pour ta famiille.
    Natali

    RépondreSupprimer
  15. Marinette, je me suis abonnée depuis très peu de temps à ton magnifique blog car j'y ai décelé de suite une douceur, une sensibilité extraordinaire, à fleur de peau. C'est en lisant un journaling de ton très joli dernier album automnal, que j'ai appris que ton petit garçon était atteint d'autisme. Je n'ai pas vu le documentaire, mais moi aussi, je pensais que le corps médical avait avancé dans ce domaine. Je partage ton indignation, ta colère devant les propos dépassés que tu as entendus de la part de ces professionnels de la santé. Marinette, comme toi, je suis convaincue que l' amour, le regard attentionné et les soins de chaque jour, non seulement de la famille, mais des pouvoirs publics bien sûr sont primordiaux et moteurs pour ces enfants.
    J'espère de tout coeur que tu es entourée de personnes compétentes et formées pour t'aider dans ce combat de tous les jours. J'espère que la prise en charge éducative par du personnel qualifié va se généraliser pour rattraper notre retard.
    Par ailleurs Marinette, bravo pour ta volonté, l'énergie et la lumière qui t'habitent, sois fière de toi et de ton petit garçon!
    Continue de partager avec nous tous ces moments de vie heureux ou moins heureux. Ton scrap nous booste et nous émerveille !

    RépondreSupprimer
  16. Ton coup de gueule est tout a fait légitime !! je ne savais pas que ton petit loulou était autiste !! je suis sur que tu vis des choses extraordinaire avec lui et ça se sent dans tes réas magnifiques !! oui cela explose dans tes pages, cette douceur, cette sensibilité, tu nous raconte quelque chose et c'est ça qui me plais !! ce qui compte c'est l'AMOUR !!!
    tes pages sont splendides et tellement gaies !! j'adoreeeeeeee !! gros bisous à toi ma belle !!

    RépondreSupprimer
  17. J'ai aussi suivi cette émission (en pensant à toi...) avec intérêt, j'ai beaucoup appris notamment sur l'origine de l'autisme, j'ai trouvé cela très bien fait. Hélas, j'ai aussi déploré ce manque de compétence du corps médical français et je comprends ton coup de gueule tout à fait justifié lorsque l'on vit cette situation au quotidien. Parents d'autistes, vous êtes des personnes admirables et il serait temps que nos politiques se préoccupent de vous et de vos enfants (au lieu de compter et recompter des bulletins de votes, pitoyable...)
    Et bravo pour ton scrap Marinette, c'est toujours un plaisir d'admirer tes créations !
    Bises

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir,

    Je tombe sur ton post, et je suis plus que touchée, car je suis maman d'un enfant autiste. Il s'appelle Aurélien, il a quinze ans. J'ai aussi deux autres enfants de dix et sept ans. Aurélien fait partie de ces autistes pour qui le combat devient difficile, car il est sous neuroleptiques depuis déjà quelques années, et à une époque ou les médecins sollicitaient un intégration en milieu "normal", ce sont les corps enseignants qui ont refusé. Nous n'avons pas eu la chance de bénéficier à cette époque d'une auxiliaire de vie car ce n'était pas encore trop courant. Aujourd'hui il est en structure (IME), nous ne l'avons qu'un week-end sur deux à la maison, car malheureusement ses troubles du comportement son tellement envahissant que la vie au sein de la famille ne devenait plus possible. Nous souffrons beaucoup de son absence, cependant nous le voyons épanouie et nous essayons d'être à maximum présent pour lui. Chaque retrouvailles est pour nous tous un grand moment de bonheur. Aujourd'hui au sein de sa structure, il fait beaucoup de choses, il a appris à faire du vélo, il arrive maintenant à aller à la piscine alors que l'eau le terrorisait. En février il va même découvrir pour la première fois les joies de la montagne et des sports d'hiver. Je dis souvent que son bonheur passe par notre souffrance de son absence. Côté médicament il a un traitement très lourd mais ce traitement l'apaise car sans celui-ci je pense qu'il serait incontrôlable. Je pense aussi que le corps médical a de grosse lacune et là ou d'autres pays ont une avance considérable en la matière, ici, nous sommes comme on dit "à la traîne". Aujourd'hui même si j'aurais préféré que la vie me donne cet enfant sans ce handicap si lourd, je suis une maman des plus heureuses. Même si parfois le parcours à ses côtés n'est pas sans douleur, sans souffrance, sans larmes, sans tristesse, il est aussi devenu ma force, mon combat, ma fierté et ma rage. Le handicap m'a appris la vie, et m'aide à combattre la médiocrité, la bassesse, et la méchanceté qu'ont pu revêtir certaines personnes qui ont croisé ma route (une en particulier).
    Le scrap est devenue ma thérapie et j'ai l'immense chance d'avoir une famille unie qui a su traverser les épreuves, de vrai(e)s ami(e)s qui ont de vraies valeurs. Le handicap mais les hommes et les femmes à l'épreuve mais il les élève aussi en grandeur d'âme quand nous arrivons à vivre avec sans pour autant toujurs l'accepter.
    Voilà, je voulais t'apporter ma vision de maman qui traverse comme toi le chemin des anges car je trouve que mon Aurélien à un visage et une âme d'ange (tu peux le voir sur mon blog (page 6) mais comme il a horreur des photo, je n'arrive pas à le "scrapper" souvent!!)
    En tout cas ta page est superbe, ensoleillé, pleine de peps et de vie!!
    Bonne soirée Gégé

    RépondreSupprimer
  19. LOVE the colors in this line! Gorgeous pages and WOW,your son looks so so much like you in that top page! So cute:)

    RépondreSupprimer